7 astuces pour apprendre la solitude au chien

L’apprentissage de la solitude est une étape importante de l’apprentissage du jeune chien. Il doit pouvoir apprendre à ne pas être constamment avec son propriétaire, et pouvoir rester calmement seul quelques heures. Il est essentiel d’entrainer le chien, pour le jour où vous ne pourrez pas rester avec lui H24 parceque vous irez travailler, vous serez chez le médecin ou le mettrez en garde pour partir en vacances.

L’apprentissage de la solitude est aussi important qu’une bonne socialisation ou que la propreté et doit commencer dès le début..Le risque lorsqu’on ne fait pas attention à cet apprentissage, ou si on ne fait pas attention à éviter les erreurs si faciles, est que le chien ne puisse plus se passer de vous et tous les effets secondaires liés : stress, angoisse de séparation, aboiement, destruction, etc.

Tout le monde fait des erreurs, nous aussi ! Nous essayons de trouver le juste chemin par notre comportement de tous les jours et faisant attention à de petites choses. Voici une liste de points que nous trouvons important au quotidien, que nous avons trouvés par nos lectures ou expériences.

Le plus difficile pour le maître est de contrôler son propre émotionnel et ce qu’il laisse voir à son animal… mais l’impact qu’il a sur le chien est la source de bien des comportements canins !

1. Rentrer à la maison
Lorsque qu’on rentre chez soit, il faut ignorer le chien et ne pas le regarder. Commencer par aller poser son sac, enlever sa veste et ses chaussures. Une fois ceci fait, saluer doucement son chien en évitant les effluves de joie. Lui demander par exemple de s’assoir pour ce faire. Il ne faut pas que le chien prenne votre retour comme un moment riche en émotion qu’il pourrait attendre avec trop d’impatience.

2. Garder de l’autonomie
Eviter que le chien ne vous suive partout tout le temps. Garder des moments d’intimité et savoir s’isoler même quelques minutes dans son propre appartement. Certains chiens, comme les cavaliers king charles, aiment suivre leur maître jusque dans la salle de bain. Mais si le chien ne sait pas rester simplement seul dans une autre pièce que son maître, dans un parc ou dormir sans lui, comment saura t’il gérer lorsque le maître le laisse tout seul dans l’appartement ?

3. L’occuper
Un chien occupé, sera moins perturbé par les allées et venues de son maître. Lui donner un os, une friandise lente à consommer un peu avant que l’on ne parte peut être intéressant. Ainsi on peut profiter que toutou soit occupé pour s’éclipser. De même la présence d’une radio ou d’une télévision allumée peut donner l’impression au chien d’être entouré. Dans certains cas lui donner une peluche avec votre odeur, des fleurs de Bach ou  utiliser des diffuseurs de phéromones peuvent également aider.

4. Ne pas donner de signe
Il ne faut pas créer de rituel de sortie. Mettre ses chaussures tranquillement, prendre sa veste, récupérer son sac et ses clefs, vérifier la fermeture des fenêtres, aller mettre la radio, etc. sont des signes que vous allez partir et qu’il faut éviter. Sortir naturellement mais ne pas en faire une cérémonie. Préparer ses affaires discrêtement bien avant l’heure de partir, et le moment venu les prendre rapidemment et sortir sans trop de signes avant coureurs. Ne pas s’arrêter pour câliner son chien, mais il est possible de dire un simple « je reviens ».

5. L’habituer
Le chien doit être habitué à voir son maître partir et revenir naturellement. Lorsque l’on s’éclipse, il faut comprendre que ce qui compte c’est pas la durée, c’est le concept : le chien doit pouvoir voir son maître partir sans pleurer car il sait qu’il reviendra. De ce fait il est bon de commencer par changer de pièce, mettre un pied dehors, entre-fermer la porte avant d’immédiatement re-rentrer. Il ne faut augmenter la durée que si le chien assimile sans pleurer. Par la suite faire que la porte touche le cadre une fraction de seconde avant de rentrer, puis qu’elle reste fermée 5 secondes, 20 secondes, 1 minute… Aller chercher son courrier, aller dire bonjour aux voisins à deux pas, aller faire des courses, aller boire un verre… Augmenter la durée progressivement par de nombreuses petites cessions sur plusieurs jours.

6. Dissocier
Pour éviter des relations trop exclusives, le chien doit accepter banalement qu’une autre personne s’occupe de lui. Qu’il soit sorti par le conjoint ou l’enfant par exemple. Qu’il puisse vivre aussi sans être dépendant uniquement de son maître (ou du deuxième chien). Lorsque le maître quitte l’appartement, il est bon de jongler : il va d’abord sortir seul (puis avec le deuxième chien si il y en a plusieurs) et être rejoint par le reste de la famille ensuite, sortir à la queue-leu-leu à quelques minutes d’intervalle, etc. Le chien restant dans l’appartement ne sentira pas le départ comme la chose qui induit sa solitude puisque pour commencer il n’y aura pas tout le monde parti d’un coup.

7. Compenser
Un chien qui se dépense et qui  le fait de façon cadrée, est un chien bien dans ses pattes. S’inscrire à un club, faire des belles promenades, des exercices d’éducation ou d’agility, travailler la socialisation pour le bien-être de son chien, lui permettra de se défouler positivement et de prendre confiance en lui, de l’équilibrer. Priver le chien de présence alors qu’il a besoin de distractions et d’activité, c’est le pousser à faire des bêtises. Il faut pouvoir compenser par des activités !

 

Avec la bonne attitude et de la bonne volonté, le propriétaire peut améliorer le comportement de son chien et lui permettre de vivre ses absences avec calme, parfois il suffit de revoir certains gestes du quotidien. Bien-entendu, nous parlons d’absences raisonnables, car tout propriétaire doit aussi prendre le temps d’avoir un chien.
Il existe de très bons livres sur l’éducation canine pour comprendre comment fonctionne son animal et comment agir.
En cas de difficultés ou de cas particuliers, il est important de demander l’aide d’un professionnel. Contactez par exemple une société cynologique qui pourrait vous diriger vers un éducateur de votre région.

Et vous, comment avez-vous appris la solitude à votre chien ?

Categories: Baika's Blog, Education
Tags: éducation

Comments

  1. Soggibottom
    Soggibottom 3 septembre, 2012, 21:59

    Great advice
    🙂 X X X

    Reply this comment
  2. Hopefully
    Hopefully 3 mai, 2014, 13:50

    Super article, très bien expliqué et bien détaillé. Merci, c’est toujours utile !

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*