La viande dans les rations ménagères pour chien

La viande est un aliment important dans les rations ménagères. Elle est riche en protéines de haute valeur biologique et apporte des acides aminés indispensables.
La viande est une des meilleure sources en fer, en vitamine B (B12, B3, B6 et apporte également des nutriments minéraux (Zinc, Sélénium).

Les différences

La composition nutritionnelle des différentes viandes est biensûr variable. Pour vous aider à bien les choisir nous vous avons préparé un petit récapitulatif. Vous pourrez également tenir compte des goûts de votre chien et de sa santé ou ses éventuelles allergies.
Selon l’espèce et la couleur de sa viande, on l’appellera viande blanche ou viande rouge. La différence se verra dans la teneur en fer. De façon générale les viandes rouges ont une teneur plus élevée en fer et sont également souvent plus grasses. Les apports nutritionnels de la viande varient selon l’espèce et l’alimentation de l’animal.
La teneur en lipides dépend des espèces comme des viandes mais également des morceaux choisis. Les viandes dites très maigres contiennent moins de 3% de lipides, la majorité des viandes apporte quant à elle entre 3 et 8% de gras. Le gras des viandes n’est pas intéressant en nutrition, au contraire, ce sont des graisses saturées qui apportent du mauvais cholestérol. Il est bon de nourrir son chien avec des viandes et morceaux peu gras.
Astuce : Les volailles stockent le gras sous la peau et dans leur foie. Enlevez toujours la peau avant d’utiliser cette viande ! Les autres espèces stockent plutôt le gras dans leur viande, pour le porc sous la peau. Retirez toujours le gras lorsqu’il est visible pour diminuer efficacement la quantité de matières grasses indésirables.
Dans les rations ménagères, on préfère apporter le gras sous forme vraiment utile avec l’huile de colza (acides gras essentiels).


Quelles viandes et morceaux faut il privilégier ?

En dehors des généralités sur tel ou tel type de viande, contrôlez toujours quel morceau de viande est utilisé, car tous ne sont pas comparables en termes nutritionnels et surtout en gras. Si vous avez un doute, restez sur le poulet, la dinde et la viande hachée allégée !
Pour se renseigner, rien de mieux que quelques bons sites officiels proposant des table de composition nutritionnelles régulièrement mises à jour, comme par exemple celui de l’AFFSA. Et puis surtout, pensez à demander conseil à votre vétérinaire nutritionniste.

Parmis les viandes maigres on trouve plusieurs volailles, favorisez l’escalope de dinde, le blanc de poulet, et pourquoi pas tester une fois l’autruche. Le canard lui est plus gras mais peut être donné occasionnellement, et il vaut mieux oublier l’oie, la poule, le chapon et le coquelet qui eux sont vraiment très gras. 

Pour le boeuf, c’est très dépendant des morceaux choisis, ils doivent être maigre. Lorsque vous achetez de la viande hachée prenez garde à la composition en matières grasses. Les steak hachés 5% c’est encore bon. Occasionnellement, les viandes et morceaux peu gras, peuvent être donnés comme le jambon, les steaks et filets.

Pour le lapin maigre, le bison, le cheval, c’est aux goûts de chacun. Faire profiter à toutou du roti de porc ou de l’escalope de veau ça peut être sympa, mais on évitera les cottelettes de porc à nouveau trop grasses. Et il vaut mieux oublier le mouton et l’agneau.
Biensûr les charcuteries, rillettes saucissons, foie gras et compagnie sont à éviter. Les viandes vendues « pour chien » en supermarché sont également souvent trop grasses.

Parmis les abats (article à venir) on peut également trouver des morceaux intéressants. Il ne faut pas hésiter à mélanger les morceaux de muscles et de chair avec des abats.

En morceaux ou haché ? 

Certains chiens aiment avoir des morceaux de viande dans leur gamelle, et d’autres préfèreront manger de la viande hachée (en général surtout les débutants en rations). Il faut cependant vérifier la composition en matière grasse de la viande vendue déjà hachée. La viande hachée fraiche se conserve moins longtemps, problème qu’il est facile de compenser en congelant !
Nous avons commencé par hacher nos rations pour habituder nos chiens, mais désormais nous leur donnons surtout des morceaux. L’action mécanique de mâcher ces morceaux leur est bénéfique.


Cuit ou cru ?! 

La cuisson, c’est surtout pour se rassurer au niveau sanitaire. Par contre du point de vue nutrition, il ne faudrait pas non plus sur-cuire la viande, au risque de détruire certains nutriments et la faire diminuer en digestibilité. Le bon compromis est de saisir brièvement la viande, afin qu’elle blanchisse à peine quelques minutes. Personnellement nous aimons la rajouter sur la dernière minute de cuisson des légumes.
S’il y a un risque sanitaire de parasitisme par exemple avec le gibier ou le cheval, il vaut mieux congeler la viande quelques jours. Pour la volaille il est également possible de la laver à l’eau froide et vinaigrée en cas de doute. Cependant, nous évitons de donner toute viande douteuse, surtout crue, à nos chiens. Et puis certains chiens n’aiment simplement pas ou n’ont pas pour habitude de consommer du cru. Il arrive pour des barfeurs débutants, de devoir cuire légèrement leur viande.
Cuit ou cru ? Ca dépend finalement de plusieurs paramètres !


Quelles quantités ? 

La quantité de viande est dépendante de chaque chien, plusieurs facteurs rentrent en compte comme son poids, son âge, sa santé par exemple. Pour les rations ménagères, en règle générale il faut compter entre 13 et 20 grammes de viande par kg de poids corporel. Cependant c’est inversément proportionnel et dépendant également de la viande utilisée. Pour Baïka et Milo nous sommes généralement à 18 grammes par kg. Biensûr, cet aliment s’équilibre avec les autres.

Phosphore et calcium 

Le calcium est un nutriment essentiel dans l’alimentation, tout comme le phosphore. Ils sont indissociables et doivent être présents et bien équilibrés dans l’alimentation du chien jeune comme adulte. Dans les rations ménagères, la viande apporte une partie du phosphore nécessaire mais manque de calcium. C’est l’une des raisons (parmis d’autres) pour lesquelles il est nécessaire de complémenter efficacement l’alimentation : en compensant le phosphore et en ajoutant du calcium. Les compléments minéraux/vitaminés sont différents de ceux utilisés uniquement pour le BARF (car cette alimentation contient une partie d’os).


Acheter sa viande

Personnellement nous aimons choisir la viande selon son origine pour consommer un maximum « responsable ». A la maison, les humains sont végétariens, la viande n’est donc que pour Baïka et Milo. Mais acheter bio pour son chien, c’est une question de choix. Nous préférons une viande de qualité avec un impact écologique moins important. La volaille à jusqu’à 6 fois moins d’empreinte écologique que le boeuf ! La viande du chien, fait vite partie du budjet familial, il faut également penser à achetez économique et trouver des bons plans. Nous aimons profiter des bonnes occasions et congelons la viande en portions ou en rations préparées en avance.

  • Le super marché : profitez d’achetez en pac familial et lorsqu’il y a des promotions
  • Les bouchers du quartier : discutez des possibilités de vous garder des morceaux invendus et des déchets « propres » de découpes
  • Les sites canins : Goldenway pour la Suisse, Saint-Laurent pour la France
  • Les fournisseurs divers : consultez et trouvez un fournisseur de viande par chez vous grâce au site Barf.ch 

Quelle viande utilisez-vous le plus souvent dans vos rations ménagères ?
Pour nous, le poulet revient régulièrement !

Comments

  1. Esnard Annie
    Esnard Annie 9 mars, 2015, 15:45

    moi aussi, je nourris mes deux petits ckc avec croquettes le matin et ration ménagère le soir, je mets vit »i 5 little ca 1 demi dose pour chacun, sur le conseil du Dr Blanchard – et tout va bien

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*